Netiquette

À propos

Cette note est destinée à fournir des informations à la communauté de l'Internet. Cette note ne spécifie en aucune manière un standard de l'Internet. La diffusion de cette note peut se faire sans restriction.

Résumé

Ce document présente un ensemble minimum de règles d'étiquette en matière de réseau (la Netiquette) que les personnes peuvent utiliser et adapter pour leur propre usage. Comme tel, il est délibérément écrit sous forme de liste, de manière à en rendre l'adaptation plus aisée et rendre facile (ou plus facile) la recherche d'un élément donné. Il est écrit de manière inclusive. Cette note est en partie basée sur l'œuvre du groupe de travail Responsible Use of the Network (RUN) de l'IETF.

Sommaire

  1. Introduction
  2. En général
  3. Communication de personne à personne
    1. Courrier électronique
  4. Communication d'une personne à plusieurs
    1. Règles générales
    2. Règles pour les listes de distribution
  5. Services autres (WWW, FTP, IRC)
    1. Règles générales
    2. Règles pour la communication en temps réel

0. Introduction

Dans le passé, les gens qui utilisaient l'Internet avaient "grandi" avec l'Internet, étaient techniquement attentifs et comprenaient la nature du transport et des protocoles. Aujourd'hui, la communauté de l'Internet compte des gens qui sont nouveaux dans cet environnement. Ces "novices" ne sont pas au courant de la culture et n'ont plus besoin de connaître le mode de transport et les protocoles. Afin d'amener rapidement ces profanes à la culture de l'Internet, ce guide présente un ensemble minimum de règles que les institutions et les personnes peuvent utiliser et adapter pour leur propre usage. La plupart des règles sont classés dans des categories, cependant elles peuvent généralement s'appliquer peut importe le service utilisé.

1. En général

  • Il est généralement mal vu d'écrire en langage SMS. Il est donc préférable de tenir un langage correct. « Bonjour, j'aimerais savoir comment… » est par exemple à préférer à « Bjr, je voudré savoir komen… ».

  • N'insultez pas les gens.

  • L'écriture en CAPITALES est considérée comme une parole criée, il est donc préférable d'éviter de l'utiliser. Pour une mise en évidence préférez une mise en *gras* ou en _italique_ ou une syntaxe Markdown.

  • L'envoi de fichiers, quels qu'ils soient, est également soumis à des règles de bon sens et de correction : on veille à ne pas dépasser un poids prévisible selon la nature du document, de sa/son correspondant⋅e ou du nombre de correspondant⋅e⋅s (listes de diffusion). Pour un⋅e correspondant⋅e unique, on s'assure avant envoi de son accord. On privilégie un format compressé ou performant (gzip, jpeg, Ogg, etc.) et respecte la liberté de choix de son interlocuteur⋅ice par l'usage de formats interopérables et standardisés (OpenDocument, PDF, HTML, etc.). Quand le document n'est pas destiné à être modifié par le/la correspondant⋅e, le mettre sous un format réservé à la lecture comme le format normalisé PDF.

2. Communication de personne à personne

Considérons la communication de personne à personne comme celle dans laquelle une personne communique avec une autre, comme dans un face-à-face : un dialogue. En général, les règles de courtoisie habituelle dans les rapports entre les gens devraient être de mise en toute circonstance et sur l'Internet, c'est doublement important là où, par exemple, l'expression corporelle et le ton de la voix doivent être déduits.

2.1 Courrier électronique

  • À moins d'utiliser un outil de chiffrement (matériel ou logiciel), vous supposerez que le courrier sur l'Internet n'est pas sûr. Ne mettez jamais dans un message électronique quelque chose que vous ne mettriez pas sur une carte postale.

  • Si vous faites suivre ou re-postez un message que vous avez reçu, n'en modifiez pas les termes. Si le message était un message personnel à vous et que vous le re-postez à un groupe, vous en demanderez d'abord l'autorisation. Vous pouvez raccourcir le message et ne citer que les parties intéressantes, mais veillez à l'attribuer correctement.

  • N'envoyez jamais de lettre-chaîne par courrier électronique. Les lettres-chaînes sont interdites sur l'Internet. Vos privilèges au réseau peuvent être révoqués.

  • Une bonne méthode : Soyez rigoureux⋅e dans vos envois et tolérant⋅e face à ce que vous recevez. Vous n'enverrez pas de messages haineux (on les appelle des "flammes") même si on vous provoque. D'autre part, vous ne serez pas surpris de vous faire incendier et il est prudent de ne pas répondre aux flammes.

  • En général, il est de bon ton de vérifier au moins tous les sujets de votre courrier avant de répondre à un message. Il peut arriver qu'une personne qui vous demande de l'aide (ou des éclaircissements), vous envoie un autre message qui signifie en fait "Plus besoin". Vérifiez aussi que chaque message auquel vous répondez, vous était adressé. Vous pouvez l'avoir reçu via le Cc:, plutôt que comme premier destinataire.

  • Rendez les choses faciles pour le/la destinataire. Certains relais de courrier enlèvent l'information d'en-tête qui reprend votre adresse d'expéditeur. Pour être sûr⋅e que les gens sachent qui vous êtes, veillez à mettre une ligne ou deux à la fin de votre message avec vos coordonnées. Vous pouvez créer ce fichier à l'avance et l'ajouter à la fin de vos messages. En langage Internet, cela s'appelle une "signature" (Et vous pouvez en avoir plusieurs pour diverses circonstances.).

  • Faites attention aux adresses de courrier. Il y a des adresses qui concernent des groupes, mais qui ressemblent à des adresses individuelles. Sachez à qui vous envoyez.

  • Regardez les Cc lorsque vous répondez. Ne continuez pas à inclure des gens si les messages deviennent une conversation bilatérale.

  • Souvenez-vous que les gens avec lesquels vous communiquez sont situés partout dans le monde. Si vous envoyez un message auquel vous désirez une réponse immédiate, il se peut que la personne qui le reçoit soit chez elle, en train de dormir. Laissez-lui une chance de se réveiller, de faire des choses et de se connecter, avant de supposer que le courrier n'est pas arrivé ou qu'il a été négligé.

  • Sachez à qui demander de l'aide. Normalement vous devez avoir des ressources près de vous. La plupart des sites ont aussi un⋅e Postmaster correspondant à un⋅e utilisateur⋅ice compétent⋅e et à l'adresse de qui vous pouvez demander pour obtenir de l'aide en matière de courrier.

  • Souvenez-vous que le/la destinataire est un⋅e humain⋅e dont la culture, la langue et l'humour ont d'autres références que les vôtres. Souvenez-vous que les formats de date, les unités de mesure et les idiomes peuvent mal s'exporter. Soyez particulièrement prudent⋅e avec les sarcasmes.

  • Utilisez des smiley pour indiquer votre ton de voix, mais utilisez-les modérément. :-) est un exemple de smiley (regardez de côté). Ne supposez pas que l'ajout d'un smiley va rendre votre correspondant⋅e heureux⋅e de ce que vous dites ou effacer un commentaire insultant par ailleurs.

  • Attendez d'avoir dormi avant d'envoyer des réponses chargées d'émotion. Si vous en avez vraiment gros sur le coeur à propos d'un sujet donné, indiquez-le via des jalons FLAME ON/OFF. Par exemple : FLAME ON: Ce type d'argument ne vaut pas la bande passante qu'il consomme à l'envoi. C'est raisonné pauvrement et sans cohérence. Tout le monde m'en veut. FLAME OFF

    Il en va de même pour un commentaire troll.

  • Soyez concis⋅e, sans être excessivement bref/breve. Lorsque vous répondez à un message, citez suffisamment de texte original pour être compris, mais pas plus. Il est extrêmement de mauvais goût de répondre simplement à un message, en reprenant tout le message reçu : supprimez tout ce qui est hors propos.

  • Les messages auront une ligne d'en-tête Subject: qui se rapporte au contenu.

  • Si vous mettez une signature, gardez-la courte. Une bonne chose est de ne pas dépasser 4 lignes. Souvenez-vous que des gens paient leurs connexions à la minute ou à la quantité et, plus long est votre message, plus ils paient.

  • Tout comme le courrier peut ne pas être secret, le courrier est sujet à falsification et imposture, à des degrés divers de détection. Faites jouer votre bon sens et votre sens de la réalité avant de considérer un message comme authentique. Utilisez si possible des moyens de chiffrement.

  • Si vous estimez que l'importance d'un message le justifie, répondez brièvement immédiatement pour signaler à l'expéditeur⋅ice que vous l'avez reçu, même si vous allez répondre plus longuement ultérieurement.

  • Les attentes "raisonnables" en matière de comportement via courrier électronique dépendent de vos relations avec la personne et du contexte de la communication. Des règles apprises dans un certain environnement de courrier peuvent ne pas s'appliquer à la communication en général avec des gens sur l'Internet. Soyez prudent avec l'argot et les expressions locales.

  • Soyez conscient⋅e de la longueur des messages que vous envoyez. Annexer de grands fichiers, tels que des documents, images ou des programmes, peut rendre vos messages si grands qu'ils peuvent ne pas être transmis ou au moins consommer une part exagérée de ressources. Une bonne règle sera de ne pas envoyer de fichier dépassant les 2 Mo. Comme alternative, réfléchissez au transfert de fichier via un moyen pensé pour cela.

  • N'envoyez pas aux gens, de grandes quantités d'information non demandée.

  • Écrivez vos messages en texte brut et non en HTML. Tous les clients de courrier électronique ne lisent pas correctement (ou pas du tout) les messages formatés en HTML.

3. Communication d'une personne à plusieurs

Chaque fois que vous vous engagez dans la communication d'une personne à plusieurs, toutes les règles relatives au courrier sont d'application aussi. Après tout, communiquer avec plusieurs personnes via le courrier électronique ou en postant, est assez semblable à communiquer avec une personne, avec l'exception qu'il est possible d'offenser un bien plus grand nombre de gens qu'avec la communication de personne à personne. Il est donc fort important d'en savoir autant que possible à propos de l'audience de votre message.

3.1 Règles générales

  • Lisez les conversations pendant un certain temps, avant de poster quelque chose. Cela vous aidera à acquérir une compréhension de la culture du groupe.

  • Ne reprochez pas au gestionnaire du système le comportement des utilisateurs.

  • Tenez compte qu'une large audience va voir ce que vous postez. Cela peut comprendre votre chef⋅fe actuel⋅le ou futur⋅e. Faites attention à ce que vous écrivez. Souvenez-vous aussi que les discussions sont souvent archivés et que vos mots peuvent être stockés pour très longtemps, à un endroit où beaucoup de gens ont accès.

  • Considérez que les personnes parlent pour elles-mêmes et que ce qu'elles disent ne représente pas leur institution (sauf mention explicite).

  • Les messages et articles seront brefs et ciblés. Ne vagabondez pas hors sujet, ne divaguez pas et ne postez simplement pour faire remarquer les fautes de frappe ou d'orthographe des autres. Cela, plus que tout autre comportement, vous signale comme débutant⋅e puéril⋅e.

  • Ne posez pas la question "Est-ce que je peux poser une question ?". En dehors du fait que cela soit déjà une question, personne ne connaissant votre question ne pourra répondre. Posez simplement vos questions.

  • Les lignes Subject suivront les conventions du groupe.

  • La falsification et la mystification ne sont pas admis comme comportement.

  • La publicité est bienvenue sur certaines discussions, et exécrée sur d'autres ! Ceci est un autre exemple de connaissance de votre audience avant de poster. De la publicité non demandée et complètement hors sujet va plus que certainement vous garantir une bordée de messages haineux.

  • Si vous envoyez une réponse à un message ou un article, veillez à résumer l'original au début du message ou à inclure juste assez du texte original pour donner le contexte. Ceci donnera la garantie que les lecteur⋅ice⋅s comprennent lorsqu'iels commencent à lire votre réponse. Comme les Nouvelles, en particulier, sont propagées par distribution des articles d'un relais à l'autre, il est possible de voir une réponse à un message, avant de voir l'original. Donnez le contexte aide tout le monde. Mais ne mettez pas le texte original en entier !

  • Si vous deviez vous trouver en désaccord avec une personne, faites vos réponses à chacun⋅e des autres par courrier plutôt que de continuer à envoyer des messages à la liste ou au groupe. Si vous débattez d'un point pour lequel le groupe peut avoir un intérêt, vous pouvez résumez plus tard pour tous.

  • Ne vous impliquez pas dans des guerres incendiaires. Ne postez, ni répondez aux matières inflammables.

  • Evitez d'envoyer des messages ou de poster des articles qui ne sont rien de plus que des réponses gratuites à des réponses.

  • Il y a des discussions où on discute de sujets d'intérêts très larges et divers. Cela représente une variété de styles de vie, de religions et de cultures. Il n'est pas admis de poster des articles ou envoyer des messages à un groupe dont le point de vue vous choque, simplement pour dire qu'il vous choque. Des messages tenant du harcèlement sexuel ou racial peuvent aussi avoir des implications légales. Il existe du logiciel capable de filtrer les éléments que vous pourriez trouver choquants.

3.2 Règles pour les listes de distribution

Il y a différentes manières de trouver de l'information à propos de quelles listes existent sur l'Internet et comment les joindre. En général, il vaut toujours mieux chercher d'abord dans les ressources locales avant d'essayer de trouver de l'information via l'Internet. Néanmoins, il y a un ensemble de documents postés régulièrement dans news.answers et qui reprennent les listes de distribution l'Internet et expliquent comment s'y abonner. Cela constitue une ressource inestimable pour trouver des listes sur tout sujet.

  • Envoyez les messages de souscription et de désabonnement aux bonnes adresses. Bien que le logiciel de certaines listes de distribution est assez malin pour attraper ceux-ci, ils ne sont pas dénichés partout. L'apprentissage de la manière dont fonctionne la liste et comment y câbler correctement au bon endroit, est de votre responsabilité. Bien que beaucoup de listes de distribution suivent la convention d'avoir un pseudonyme request à qui envoyer les messages de souscription et de désabonnement, toutes ne le font pas. Veillez à connaître les conventions utilisées par les listes auxquelles vous vous abonnez.

  • Soyez attentif⋅ve lorsque vous répondez à des messages ou des articles. Souvent les réponses sont envoyées en retour à l'adresse d'expédition - qui dans bien des cas est l'adresse d'une liste ou d'un groupe ! Vous pouvez envoyer accidentellement une réponse personnelle à un grand nombre de gens, embarrassant tout le monde. Il vaut mieux retaper l'adresse que de se fier au reply.

  • Les accusés de réception, les notes de non-délivrance et les programmes de vacance ne sont ni totalement standardisés, ni totalement fiables à travers l'ensemble des systèmes connectés au courrier Internet. Ils sont envahissants lorsqu'envoyés à des listes de distribution et certaines personnes considèrent les accusés de réception comme une atteinte à la vie privée. Bref ! ne les utilisez pas.

  • Si vous découvrez qu'un message personnel a été délivré à une liste ou à un groupe, envoyez vos excuses à la personne et au groupe.

  • En général, il n'est pas possible de rattraper les messages une fois que vous les avez envoyés. Même votre gestionnaire de système ne peut pas reprendre un message une fois que vous l'avez envoyé. Cela signifie que vous devez vous assurer que vous voulez vraiment envoyer le message tel que vous l'avez écrit.

  • La fonction de réponse automatique qu'ont plusieurs agents de courrier est utile pour les communications internes, mais plutôt gênante lorsqu'elles concernent des listes de distribution entières. Regardez aux adresses Reply-To lorsque vous répondez à des messages de listes. La plupart des réponses automatiques vont aller à tous les membres de la liste.

  • N'envoyez pas de grands fichiers à des listes de distribution lorsqu'existent des repères uniformes de ressource (URL - Uniform Resource Locator) ou des pointeurs vers des versions disponibles par FTP. Si vous désirez les envoyer comme fichiers multiples, veillez à respecter la culture du groupe. Si vous ignorez ce qu'elle est, demandez.

  • Lorsque vous posez une question, veillez à poster un résumé. En procédant comme cela, résumez vraiment plutôt que d'envoyer l'accumulation des messages reçus.

  • Certaines listes de distribution sont privées. N'envoyez pas de courrier à ces listes sans y avoir été invité. Ne diffusez pas à une plus large audience, du courrier de ces listes.

  • Si vous échangez des arguments, gardez la discussion centrée sur le sujet plutôt que sur les personnes concernées.

4. Services autres (WWW, FTP, IRC)

Dans l'histoire récente de l'Internet, le Réseau a explosé avec de nouveaux et divers services d'information. Le World Wide Web (WWW) en est un exemple.

4.1 Règles générales

  • Souvenez-vous que tous ces services appartiennent à quelqu'un d'autre. Les gens qui paient les factures établissent les règles qui en régissent l'usage. L'information peut être libre - ou peut ne pas l'être ! Vérifiez bien. Dans le doute demandez.

  • Si vous avez un quelconque problème avec toute forme de service, commencez par résoudre le problème en vérifiant localement : vérifiez les fichiers de configuration, les paramètres du logiciel, les connexions réseau, etc. Faites cela avant de supposer que le problème est du côté et/ou de la faute des fournisseur⋅se⋅s du service.

  • Bien qu'il y ait des conventions de noms pour les types de fichiers, ne comptez pas que ces conventions de noms sont obligatoires. Par exemple, un fichier .doc n'est pas toujours un document Word.

  • Les services d'information utilisent aussi des conventions, telles que www.xyz.com. Bien qu'il soit utile de connaître ces conventions, à nouveau, ne vous y fiez pas nécessairement.

  • Verifiez que votre connexion au site est chiffrée avant d'envoyer des informations : L'adresse doit être en https://. Cepedant ceci ne garanti ni le niveau de securité ni l'identité du site sur lequel vous vous connecté, soyez prudent⋅e.

  • Sachez comment fonctionnent les noms de fichiers sur votre propre système.

  • Ne supposez qu'aucune information que vous trouvez est à jour et/ou exacte. Souvenez-vous qu'internet permet juste à n'importe qui de devenir un éditeur, mais tout le monde n'a pas découvert les responsabilités liées à la publication.

  • Souvenez-vous que, à moins d'être sûr qu'une technique de sécurité et d'authentification est utilisée, toute information que vous soumettez à un système est transmise "en clair" sur l'Internet, sans protection contre les "renifleurs" ou faussaires.

  • Comme l'Internet embrasse le globe, souvenez-vous que les services peuvent refléter des cultures et styles de vie franchement différents de ceux de votre communauté. Des choses que vous trouvez choquantes peuvent provenir de régions où elles sont acceptables. Restez sans parti pris.

  • Lorsque vous désirez de l'information d'un serveur célèbre, veillez à utiliser un serveur miroir proche, si une liste en est fournie.

  • N'utilisez pas le site de quelqu'un d'autre pour déposer des affaires que vous désirez voir repris par d'autres gens. Cela s'appelle du "dumping" et n'est généralement pas un comportement acceptable.

  • Lorsque vous avez des problèmes avec un site et demandez de l'aide, veillez à fournir autant d'information que possible afin d'aider à résoudre le problème.

  • En cas de problème ou d'abus provenant d'un service, contactez le/la responsable. La plupart des sites possédent une adresse mail de contact. Si cela est necessaire il est également possible d'envoyer un mail aux adresses d'abus se trouvants dans les informations whois du nom de domaine ou du fournisseur d'adresse IP ou d'hebergement.

4.2 Règles pour la communication en temps réel

  • Comme pour d'autres environnements, il est prudent d'écouter d'abord pour apprendre à connaître la culture du groupe.

  • Il n'est pas nécessaire de saluer chacun personnellement dans une salle ou un cénacle. En général, un Hello ou équivalent suffit. L'utilisation de la fonction automatique de votre client pour saluer les gens, n'est pas un comportement acceptable.

  • Ne supposez pas que les gens que vous ne connaissez pas vont désirer parler avec vous. Si vous éprouvez le besoin d'envoyer des messages privés à des gens que vous ne connaissez pas, soyez disposé alors à accepter avec grâce le fait qu'ils peuvent être occupés ou simplement ne pas vouloir bavarder avec vous.

  • Respectez les règles du groupe. Cherchez les textes d'introduction du groupe. Ils sont sans doute disponibles sur un site ou ailleurs.

  • N'importunez pas les autres utilisateur⋅ice⋅s avec des informations personnelles telles que sexe, âge ou situation. Après avoir fait connaissance avec un⋅e autre utilisateur⋅ice, ces questions peuvent être plus indiquées, mais beaucoup de gens hésitent à fournir ce genre d'information à des personnes avec lesquelles elles ne sont pas familières.

  • Si un⋅e utilisateur⋅ice utilise un surnom ou un pseudonyme, respectez cette volonté d'anonymat/pseudonymat de l'utilisateur⋅ice. Même si cette personne et vous êtes des amis proches, il est plus courtois d'utiliser le pseudonyme. N'utilisez pas un autre nom de cette personne sans sa permission.

  • L'écrit en discussion instantanée n'est pas totalement équivalent à une discussion orale, il n'est pas possible par exemple de se couper la parole, veillez à lire les réponses qui vous sont données. Partez du principe que tout le monde ne lit pas à la même vitesse que vous et peut mettre du temps à répondre, de plus si une discussion est rapide.

  • Tout le monde n'utilise pas les mêmes moyens techniques ni logiciels que vous pour communiquer, ne prenez pas les facilités de vos moyens pour une vérité absolue (par exemple sur XMPP le message "X est en train d'écrire" n'apparaît pas pour tout le monde).

  • En cas de soucis utilisez les moyens indiqués et/ou contactez les modérateur⋅ices.